Silence radio …


Silence radio. Pas de nouvel article sur ce site depuis décembre. Le Synode des Jeunes serait-il donc fini ? Avorté ? Arrêté ?

Eh bien non ! (J’entends vos soupirs de soulagement … Ouf !) Plusieurs raisons expliquent ce long silence…

Silence, on tourne !

Ou plutôt on saisit … Plus de 2000 réponses au questionnaire de la première étape du Synode ont été reçues à la Pastorale des Jeunes au format papier. Ça fait beaucoup. Il a donc fallu recruter toutes les bonnes volontés – avec diverses méthodes imparables ! – pour saisir ces questionnaires avant la date fatidique du 31 janvier. Et au rythme moyen de 12 questionnaires par heure et par personne … (on laisse les matheux faire le calcul) : ça fait beaucoup de temps passé. Cela dit, et comme toute chose a ses avantages, nous avons pu saisir intérieurement aussi quelles étaient les grandes questions et motivations des jeunes. Et probablement plus finement de cette manière, en suivant la progression tout au long d’un questionnaire, qu’un traitement informatique seul ne nous aurait amené à le faire. 

Silence, ça tourne !

Le petit moteur de l’ordinateur … Parce qu’après la saisie, il a fallu traiter les données reçues. Et 3022 réponses à 40 questions, eh bien ça fait une bonne quantité de données à trier, à exploiter, à regrouper … Statistiques, tri croisé, graphiques et tableaux, il a fallu se plonger dans des aspects bien techniques.

Silence, on s’équipe !

Dès janvier, l’équipe pilote de jeunes s’est réunie pour faire connaissance et commencer à prendre en main le Synode. On vous présentera cette équipe un de ces jours mais la seule chose que vous avez besoin de savoir pour continuer à lire, c’est qu’elle est fantastique ! Les jeunes débordent d’enthousiasme et d’idées, c’est donc à une suite de Synode particulièrement dynamique qu’il faut s’attendre !

Silence radio-graphie.

Une fois les résultats en poche et forte de l’expérience presque initiatique de la saisie des questionnaires, l’équipe s’est attelée à la tâche d’interpréter ces réponses, ces résultats. Comme si elle cherchait à radiographier les jeunes du Gard, leurs positions sur la société, sur la foi, sur l’Eglise Catholique. Et, même si des grandes lignes, des points communs se dessinent, il n’y a pas vraiment de portrait robot à dresser. Mais parfois, des liens, des fondations, comme un squelette qui structure cette génération dans les grandes questions existentielles.

Silence radio !

Interpréter les résultats c’est bien, les communiquer, c’est encore mieux ! Depuis quelques semaines, l’équipe sélectionne, synthétise, organise les résultats pour mieux pouvoir les publier, les faire connaître. Un gros travail d’infographie a été réalisé conjointement avec le service diocésain de la communication pour vous concocter un document attractif, lisible et intéressant ! Il sera à votre disposition à partir de la semaine du 20 mars, dans vos paroisses, dans la revue diocésaine Eglise de Nîmes et sur ce site internet.

Silence, on souffle ?

Et non, pas tout de suite ! D’abord, on turbine ! Pour préparer un document support aux équipes synodales. Quésaco ? La deuxième étape du Synode commencera donc fin mars. Ce sera une étape d’approfondissement réalisé en petits groupes de 5 à 8 jeunes. Alors, l’équipe planche sur les sujets, sur les questions, sur la mise en forme de ce document pour vous permettre de réfléchir au mieux, au plus efficace !

Alors silence radio, c’est vraiment parce qu’il ne se passe plus rien ?

Laisser un commentaire